Crée toi une autre personnalité, fait le vivre à ta façon, ici c'est toi maître de ton destin.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Balzéo de la Day classe.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Balzéo de la Day classe.   Ven 11 Déc - 10:15

Nom: Galzéone
Prénom: Balzéo
Age: 15 ans
Race: Demie elfe
Peur: d’utiliser son pouvoir, de revivre son passé, et d’être à nouveau martyrisé. Peur de mourir, peur de la force des autres.
Classe: Day classe
Groupe sanguin: B+
Pouvoir:

le pouvoir de Balzéo se base sur l’invocation, oui le jeune homme peut invoquer une créature hideuse et monstrueuse, cette créature possède des capacités au combat plutôt effrayante, la créature est en faite difforme, elle peux prendre une forme humaine tout comme elle peut prendre une forme monstrueuse, cette créature peut même se transformer en une puissante épée, mais Balzéo à peur de l’invoquer.

Physique: [mini 3 lignes]

De taille moyenne Balzéo est un garçon de ce qu’il y à de plus banal à première vue, mais on ne s’y attend pas à ce que se soit un demie elfe, le jeune homme à une expression assez étrange, il ne montre aucun sentiment et son regard semble être un regard porté vers le sentiment de fragilité, oui il à un regard qui lui donne un air fragile, ses cheveux sont de couleur bleu nuit tout comme ses yeux, il ne cherche pas à prendre soin de son apparence mais malgré tout il à de bonne qualité physique, il est rapide et possède une musculature moyenne, très agile et habile il reste un garçon prodigieux.

Caractère: [mini 2 lignes]

Balzéo est un garçon entouré par sa propre peur, il est dirigé par elle et bien effectivement celle-ci le mène à être un personnage à l’expression vide, aucun signe de vie quand on le regarde, pourtant il est bel et bien vivant, Balzéo ne sait donc pas comment réagir quand on le regarde, ce qui explique sa façade sans sentiment. La plus part du temps il pense au passé, ce qui explique le fais qu’il soit renfermé, sa vie n’a pas été des plus facile, et lire dans ses pensées est une épreuve dure et douloureuse, car le jeune homme à toujours de sombre penser, un peu suicidaire sur les bords il n’hésitera pas à se jeter dans le vide si il le faut, complexé sur certains points le jeune homme se montre être facile à intimider, un peu froussard sur les bords c’est peut être aussi une chose qui peu faire de lui quelqu’un de dangereux, oui car il se montre être quelqu’un qui peut totalement changer de comportement, mais ça c’est dans les cas extrême. Sinon l’on sait de lui que c’est un personnage doux et gentil, mais trop timide pour approcher les gens, mais il n’est pas du genre à être hésitant, quand il se met à parler c’est quand il est sûr de lui, ce qui veut dire que cela est très rare, vue comment il est timide… Mais bon c’est un jeune homme plein de surprise, il est peut être réservé mais il ne peut pas laisser certaine chose se produire, face aux gens violent il se laissera faire, mais quand quelqu’un est en danger il interviendra quitte à devoir y laisser la vie, son courage est sans limite mais ses peurs le domine plus qu’autre chose.


Histoire: [mini 5 lignes]

Balzéo est né en printemps, il fut fils unique et le resta, mais sa vie était loin d’être paisible, oui car des l’âge de ses quatre ans ses parents se mirent à le battre jusqu’au sang, ce fut l’une des causes de ses peurs. Pourquoi se faisait il battre ? Car ses parents ne l’aimaient pas, autant dire qu’ils n’auraient du jamais le faire naître… Mais Balzéo allait se montrer être un garçon des plus surprenant, il prenait coup sur coup mais ne pleura pas, aucune expression sur le visage du petit garçon qu’il était, ce fut ainsi que ses parents décidèrent de le tuer, ils l’attrapèrent et le jetèrent du haut d’une cascade… Mais Balzéo fut sauvé par une créature qui sortit de lui, cette créature prit la forme d’un oiseau et s’envola avec l’enfant sur son dos, l’enfant étant évanouie. A son réveil l’enfant se trouva dans un lit doux et confortable, par contre il était recouvert de bandage, du au fait des blessures qu’il eut. Ce fut soudainement qu’il entendit la voix d’un vieil homme.

« Petit tu as eut de la chance que ton invocation ai réussis.
-Qu’elle invocation ? Répliqua l’enfant.
-Tu veux dire que tu ne sais même pas t’en servir ? Je t’apprendrais à l’utiliser quand tu sera en état de remarcher. »

Ce fut ainsi qu’il avait rencontré Gral, ce vieil homme était le chef d’un petit village bien sympathique, un village où l’enfant allait resté un petit moment dans la joie et la bonne humeur, au fil des jours il réapprit à marcher, et Gral lui proposa d’apprendre à utiliser son pouvoir, le petit accepta, mais qui pouvait savoir que cela allait être une erreur ? Personne ne pouvait s’en douter, Ce fut le jour de ses sept ans qu’il commença à s’entraîner, il s’entraîna à l’art du corps à corps, à l’arc, et à essayer d’invoquer sa créature. Dans le village les filles l’apprécièrent à sa juste valeur, comme la plus part des habitants, mais est ce que se moment de paradis allait durer ? Etait il en train de faire un rêve ou était ce la réalité ?

Un jour, le boulanger du village avait demandé un service au petit, celui-ci devait aller dans le village voisin pour livrer une lettre, pourquoi ne pas avoir envoyé la lettre par la poste ? En faite c’était très simple, ils voulaient savoir si l’enfant était réellement digne de confiance, le petit sur le chemin marcha tranquillement quand il entendit une voix en lui-même.

« Petit… Fais moi sortir !
-Qui es tu ?
-Je suis toi. »

L’enfant se stoppa net, regardant autour de lui croyant en une farce mais il n’y avait personne, pendant quelques instant il se dit alors que cela devait être une farce, alors il reprit la route, ce fut quelques minutes après qu’il arriva dans le village voisin, de là il vint à livrer la lettre, la lettre était destiné à une fillette, la fille du boulanger, le jeune garçon en été tomber amoureux, enfin il avait sept ans, mais il pensait déjà à beaucoup de chose pour la demoiselle, ce fut pour cela qu’il se promit de faire des efforts pour la voir le plus souvent possible. Après cela il retourna au village et vint à voir le boulanger pour lui dire qu’il avait livré la lettre, ce dernier eut un sourire et lui offrit un peu d’argent pour qu’il puisse s’acheter ce qu’il veux, mais bon… A quoi cela servait l’argent ? Le jeune enfant vint à donner les sous au vieil homme qui fut surpris de la générosité du petit, le vieil homme se mit à sourire et donc il vint à poser une main sur l’épaule de l’enfant.

« Tu as un cœur pur mon petit. »

Comme ça il avait un cœur pur ? Cela resta à voir, rien était encore dit et tout ne faisait que commencer, il venait à faire des petits boulots pour se faire de l’argent de poche, de plus cela rendit service aux habitants du village, et il voyait de plus en plus Elisa la fille du boulanger, sa princesse ! Il faisait beaucoup pour qu’elle s’intéresse à lui, mais la fille était déjà charmé par le garçon.

Vint alors le jour des douze ans de l’enfant, jour de désastre… Oui car se jour là il eut réussit à libérer son invocation, et ce dernier prit une forme humaine et déclara.

« Merci, maintenant je vais pouvoir me nourrir ! »

Cette forme humaine se mit alors à attaquer un à un les habitants du village, l’on pouvait entendre les cries de terreur des habitants mais le jeune homme ne pouvait rien faire, sa créature était trop rapide et dangereuse, il n’avait aucun contrôle sur elle, ce fut après une bonne heure de carnage qu’Elisa tenta de fuir, mais sous les yeux de Balzéo elle fut assassiné par son invocation, le vieux Gral était mort aussi, tout le village était en sang ! C’était horrible, il y avait des bras par ci et par là, pareil pour les jambes… Balzéo courut vers son amour qui avant de rendre son dernier souffle lui déclara qu’elle l’aimait, ce fut sous un crie de rage que notre héro se leva et alla frapper sa propre invocation qui disparut sous le coup, elle était revenue en lui. Le jeune enfant prit la décision de partir avant que des gens n’arrivent et l’accuse.

Il errât longtemps et seul, la solitude s’empara de lui peu à peu, quand soudain il vint à rencontrer un nouveau village, mais là il fut un nouveau souffre douleur, il fut persécuté et maltraité, mais il prit sa comme une punition, oui... Mais cela n’était pas assez à ses yeux, pour avoir tué les gens qui avaient eut confiance en lui il méritait pire que ça, mais se laissant maltraiter il se mit à en avoir peur et décida de fuir, il ne voulait plus faire face aux dangers, ne plus invoquer se monstre dangereux… De plus il se mit à avoir peur des autres, tout était dure pour lui… Mais il décida alors un jour d’aller à l’académie Shizuki.

~En savoir plus sur vous~

Nom/Surnom:Dodo
Age:18
Comment avez vous trouvez le forum?: Je suis Jack Pearl, enfin j’était…
Comment trouvez vous le forum?: Super =D
Avez vous des conseil pour l'amélioré?: Euh nan ^^
Revenir en haut Aller en bas
Thane Arterius
You're noob.

avatar

Messages : 62
Date d'inscription : 06/09/2009
Age : 22

Information de votre personnage
Classe(bien): Night Classe
Pouvoir: 2
Race:

MessageSujet: Re: Balzéo de la Day classe.   Ven 11 Déc - 22:39

Validé <3 je lock je vais te faire un joli groupe pour les elfes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Balzéo de la Day classe.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Victoire Repugnante de la classe politique traditionnelle
» Haiti a la recherche de sa classe moyenne
» Le Zobal,une classe futur a venir,mais déja dans le role play.
» Pourquoi les Haitiens forment-ils la classe la plus pauvre au Québec???
» Chaud Gun ou Gun chaud (ça fait plus classe)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Académie Shizuki :: Avant de commencer :: Présentation de votre personnage :: Fiches Validées-
Sauter vers: